Le Centre Gonda

Tell a Friend

Le Centre multidisciplinaire de recherche sur le cerveau Leslie et Susan Gonda (Goldschmied) de l’Université Bar-Ilan réunit des chercheurs de différentes disciplines essentielles à la compréhension du cerveau, dont la psychologie, la physique, la linguistique, l’informatique et la biologie.

Les recherches menées au Centre Gonda étudient le cerveau à tous les niveaux : du traitement comportemental et cognitif par le biais de mécanismes précis de traitement de l’information dans les circuits neuronaux, jusqu’à l’analyse des molécules vitales des cellules nerveuses. Les méthodes de recherche utilisées couvrent toutes les techniques, des entretiens personnels jusqu'à l’électrophysiologie et de la biologie moléculaire jusqu’à la modélisation mathématique abstraite. Le Centre Gonda attire de nouveaux chercheurs de renom venus d'Israël et du monde entier.

Le centre est dirigé par le professeur Alon Korngreen depuis 2019. Il a été fondé par Moshe Abeles, qui a aussi été son premier directeur.

 

Pourquoi étudier la science du cerveau à l’Université Bar-Ilan ?

// Parce que le cerveau est la science du 21ème siècle 

// Parce que nous proposons la seule formation BSc (licence) en Science du cerveau reconnue en Israël

// Parce que nos chercheurs sont des experts de renommée mondiale

// Parce que nos diplômés sont recrutés par des leaders technologiques

// Parce que nos diplômés sont embauchés par les meilleurs instituts de recherche au monde

// Pour son atmosphère incomparable et l’attention exceptionnelle que nous accordons à nos étudiants

Ouvrez votre esprit et rejoignez nous !

 

LE BÂtiment GONDA

Le centre se trouve dans un bâtiment de sept étages situé dans la zone Nord du campus Bar-Ilan, près des départements de psychologie et d’ingénierie.

L’architecture du bâtiment a été pensée de manière à favoriser l’interaction scientifique et à encourager la fertilisation d’idées, et propose de vastes espaces communs à chaque étage, un balcon ouvert sur six étages et un auditorium de 300 places pour les conférences scientifiques.

L’architecture intérieure du bâtiment s'articule autour d'un élément fort : un ensemble de salles de réunion rondes à chaque étage qui créent au centre de l’édifice un vaste cylindre rappelant un microscope géant. Le microscope pointe vers une « boîte de Pétri » transparente située au premier étage, laissant filtrer les rayons du soleil jusqu’au patio inférieur.